Editorial

Belle préparation à Noël !

 

Nous voici entrés en tentation ! Non, erreur de langage, nous voici entrés dans la période de l’Avent. Pourquoi alors commencer l’éditorial par la tentation ? Tout simplement parce que le monde nous fait perdre la tête avec ses promotions black friday et autres. Je suis toujours étonné de voir les gens se précipiter en masse dans les magasins et boutiques pour acheter souvent d’une manière compulsive la dernière babiole à la mode. Le temps de l’Avent c’est tout le contraire car c’est le temps de l’attente, du dépouillement et du calme.

L’attente par notre attitude priante en nous associant à Marie et Joseph. Le 8 décembre nous fêterons la grande fête de l’Immaculée Conception, Marie, mère de Dieu, mère née sans le péché Originel dès sa conception. Extraordinaire ! Nous connaîtrons aussi la clôture de l’année jubilaire de St Joseph. Les prophéties d’Isaïe qui annonce la venue du Messie que nous retrouvons tout au long de la liturgie durant ce temps, nous préparent à la grande fête de Noël.

Dépouillement pour entrer dans l’humilité de Saint Jean le Baptiste pour ne pas passer à côté du Roi des rois et être capable de lui offrir ce qu’il y a de plus précieux. L’or par la pureté de notre cœur, l’encens comme un parfum délicat qui monte vers le Ciel, la mire pour réaliser qu’en accueillant Jésus dans la crèche nous sommes invités à le suivre jusqu’à notre dernière demeure ou le code d’entrée sera : Oui à l’Amour.

Le calme, oui tout cela : attente, dépouillement et calme, doit nous trouver dans un état d’âme serein, tranquille pour tout simplement accueillir l’ineffable et être dans la beauté. Oui il y a bien un contraste entre le bruit du monde et le silence que cette triple attitude nous permet de vivre en méditant le mystère de Noël. Ce contraste nous invite à faire des choix dans notre manière de nous préparer à la naissance de notre Rédempteur. Par la liturgie faites entrer le mystère de Noël dans vos maisons, dans vos chambres d’étudiant, dans vos collocations… Préparons-nous corps et âme par de belles décorations, un beau sapin décoré, des crèches représentant le mystère de l’Incarnation, de la Beauté incarnée pour disposer notre âme à la joie spirituelle. Ce temps de l’Avent est une belle occasion de nous recentrer sur l’essentiel.

Vous trouverez dans les pages suivantes un état des travaux et projet de votre Chapelle auxquels je vous demanderai de bien vouloir y porter un regard bienveillant. Une église c’est un lieu d’accueil, le premier étant Jésus le Rédempteur qui demeure parmi nous par la Sainte Eucharistie, qui reste présent dans nos tabernacles pour que l’on puisse venir l’adorer, l’aimer et le servir.

Belle préparation à Noël !

 

Chanoine Thibaut de Ternay