Le mois d’Octobre est traditionnellement consacré a la dévotion du Saint Rosaire. Cela est dû à la victoire chrétienne sur les armées turques le 7 octobre 1571, à Lépante. Le pape Saint Pie V a attribué cette victoire à la récitation du Rosaire, et a institué une fête liturgique pour commémorer la délivrance : la fête du Saint Rosaire. Mais ce fut seulement en 1886 que le mois d’octobre a été consacré au Rosaire par le pape Léon XIIIl.

Ce dernier a ajouté aux Litanies de la Vierge l’invocation « Regina Sacratissimi Rosarii, ora pro nobis » et prescrivit, pour ce mois, la récitation quotidienne du Rosaire (au moins du Chapelet), ainsi que les Litanies de la Sainte Vierge, suivie d’une prière à Saint Joseph (Nous recourons à vous dans notre tribulation...) L’Église a toujours tenu en grande révérence la dévotion du Saint Rosaire, en concédant une indulgence plénière à tous ceux qui récitent les cinq dizaines du chapelet en continu, en méditant les mystères (Manuel des indulgences 17 §1).

« Le Rosaire est la prière la plus divine après le Saint Sacrifice de la Messe. »
Saint Charles Borromée.