Quand les catholiques étaient hors la loi

De Jean Sévilla

De 1901 à 1904, 30000 moines ou soeurs furent contraints à l'exil, 14000 écoles catholiques fermées et les officiers pratiquants, privés d'avancement.

La séparation des Eglises et de l'Etat n'a pas apaisé les querelles, elle les a mises sous un éteignoir laïc. Réflexe si ancré chez les Français qu'il resurgit aujourd'hui.

Mais alors que l'irruption de l'islam a relancé le débat sur la laïcité, de nouvelles questions se posent. Croit-on faciliter l'intégration des musulmans en niant le fait religieux ?

Pour assurer la cohésion de notre société, ne vaudrait-il pas mieux nous interroger sur ce que nous avons fait de nos valeurs chrétiennes ?

Un livre a méditer absolument en cette époque du retour du laïcisme anticatholique en France.

Librairie Académique Perrin, 2006, 8,55 euros.