Quand les catholiques étaient hors la loi

De Jean Sévilla

De 1901 à 1904, 30000 moines ou soeurs furent contraints à l'exil, 14000 écoles catholiques fermées et les officiers pratiquants, privés d'avancement.

La séparation des Eglises et de l'Etat n'a pas apaisé les querelles, elle les a mises sous un éteignoir laïc. Réflexe si ancré chez les Français qu'il resurgit aujourd'hui.

Mais alors que l'irruption de l'islam a relancé le débat sur la laïcité, de nouvelles questions se posent. Croit-on faciliter l'intégration des musulmans en niant le fait religieux ?

Pour assurer la cohésion de notre société, ne vaudrait-il pas mieux nous interroger sur ce que nous avons fait de nos valeurs chrétiennes ?

Un livre a méditer absolument en cette époque du retour du laïcisme anticatholique en France.

Librairie Académique Perrin, 2006, 8,55 euros.

 

Frère François

 

alt

De Julien Green

Frère François naît à la fin du XIIe siècle, dans une Italie divisée par les guerres, entre les murs d'une petite cité moyenâgeuse, Assise. Il grandit quelques années avant la troisième croisade, à une époque qui, écrit Julien Green, hésite "entre heur et malheur", comme si elle "attendait la venue de quelqu'un". Il connaît l'oisiveté et les plaisirs des jeunes gens riches de son temps. Il rêve de connaître le monde, de devenir grand prince, chevalier. Mais Quelqu'un est caché, qui l'attend. Quelqu'un qui ne connaît ni armes, ni titres, ni orgueil : Dieu, sous la forme du Christ pauvre, qui fera de François le "poverello" d'Assise.


Ce livre, où les connaissances historiques ne font pas défaut, est écrit avec la maestria de l'écrivain et la passion du catholique Julien Green.

____________________

Edition du Seuil, 2012, 7,70 euros

 

 

 

La puissance de la croix

  alt

Edith Stein

    

       Edith Stein, philosophe allemande assistante d'Edmund Husserl, le père de la phénoménologie, se convertit au catholicisme en 1922 à la lecture de la Vie de Thérèse d'Avila. Elle entre au Carmel en 1933. Juive, elle veut rester solidaire de ses frères et meurt martyre au camp d'Auschwitz en 1942. Mystique au sens le plus fort du terme, Edith Stein écrivit beaucoup à partir de sa conversion.

     Cette anthologie nous donne les textes les plus saillants de son itinéraire et de sa spiritualité, toute centrée sur la participation à la Croix du Christ au service de l'humanité. Canonisée en octobre 1998, Edith Stein a été proclamée copatronne de l'Europe par Jean-Paul II, avec sainte Brigitte de Suède et sainte Catherine de Sienne.

     Elle est fêtée le 9 août sous le nom de Soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix.

 

Anthologie - 6e édition.

____________________

 

Editions Nouvelle Cité, 2007, 12,35 euros

 

 

 

Les vertus dépoussiérées 

 (par Saint François de Sales)

de Gilles Jeanguenin

 alt

La vertu ? Une quête superflue et dépassée ? Cette notion autrefois déterminante de la doctrine catholique semble être tombée en désuétude. Elle renvoie davantage à une morale poussiéreuse et rigide qu'à une voie d'épanouissement spirituel. En vérité, qu'est-ce que la vertu ? Est-elle toujours pertinente pour notre foi ? A la suite de saint François de Sales, le P. Jeanguenin nous invite à redécouvrir l'intelligence et la simplicité de ce trésor spirituel, "qui suppose la liberté et la développe en rendant possible une grande capacité d'initiative dans le bien". Une invitation à la mise en pratique des vertus et un mode d'emploi pour y parvenir.  

(quatrième de couverture)

 

Livre très simple qui permettra, sans aucun doute, de progresser dans la vie spirituelle à l’école de Saint François de Sales, cité largement par l’auteur pour notre plus grand plaisir. Chn. T.G.

____________________

Editions de l’Emmanuel, 2012, 13,30 euros

 

 

 

La véritable histoire des Cristeros

De Hugues Kéraly

alt

Connaissez-vous l'histoire des Cristeros ? C'est une histoire poignante et réelle, remplie de l'espérance chrétienne. De 1926 à 1929, le peuple mexicain, privé de sacrements et du droit de culte, prend les armes pour défendre les droits du Christ-Roi rappelé par le pape Pie XI dans l'encyclique Quas Primas. Nombre d'entre eux, femmes, enfants, hommes seront martyrisés en raison de leur attachement à la foi. Certains ont été béatifiés et canonisés par les papes Jean-Paul II et Benoît XVI.

 C'est leur histoire trop longtemps passée sous silence que raconte Hugues Kéraly dans cette nouvelle édition augmentée d'un livre jusqu'ici épuisé.

 Cette édition bénéficie d'une préface du cardinal Medina Estevez, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin, le même qui annonça au monde l'élection de Benoît XVI.

 Avec un cahier de photos inédites.

 ____________________

Editions de l’Homme Nouveau, 2006, 20 euros

 

 

Cardinal Journet - Entretiens sur l'incarnation« Cette retraite sur l'Incarnation prêchée par le Cardinal Journet est tout ensemble un texte spirituel et une catéchèse nourrie d'une connaissance approfondie des Évangiles et de la grande théologie. Plusieurs raisons ont conduit au choix du sujet, le point central de notre foi. La plus profonde de ces raisons nous est livrée comme une confession : quand on a commencé à connaître Jésus et à l'aimer, on ne peut plus guère parler d'autre chose que de Lui, de Celui qu'on retrouve à tous les tournants de la vie. Ces pages de méditation nous aident à parcourir, l'Évangile grand ouvert, les étapes de la vie de Jésus et nous introduisent véritablement à l'intérieur du mystère : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme. Elles sont particulièrement riches de formulations heureuses qui traduisent une singulière familiarité avec l'Évangile de Jésus. »
Georges Cottier, op (quatrième de couverture)

http://www.icrsp-toulouse.fr/images/articles/image1.gifInsensé serait le voyageur qui, gagnant sa patrie, dépenserait tout son avoir à se faire construire un magnifique palais dans un pays qu'il traverse seulement, et serait ensuite dans l'impossibilité de se faire bâtir une maison convenable dans le pays qui sera son séjour toute sa vie !

Insensé, que dis-je ? beaucoup plus insensé, celui qui cherche à se satisfaire en ce monde, où l'on ne passe que quelques jours, et se met en péril d'être malheureux dans l'autre, où l'on doit vivre tant que Dieu sera Dieu !

Saint Alphonse de Liguori

« Bossuet a tant de titres à notre admiration — écrivain, orateur, théologien, historien, controversiste, directeur d’âmes - qu’on pourrait bien ne pas s’aviser qu’il est aussi - et peut-être d’abord – un contemplatif. C’est à chaque instant qu’au cours de ses œuvres — lettres, sermons, traités divers — jaillissent comme de source quelques formules aussi riches de fond que de forme, qui tout spontanément font songer à quelques Pensées de Pascal, parfois aux Apophtègmes des Pères du désert. Quand on en a, pour son compte, relevé des quantités, il a paru qu’en les sélectionnant et les ordonnant autour des grands thèmes doctrinaux essentiels, on fournirait aux âmes une matière éminemment apte à nourrir leur propre contemplation. »
(quatrième de couverture)

143 p., disponible en occasion ou en prêt à la bibliothèque de la Chapelle.

Les sept paroles du Christ en croix
du cardinal Charles Journet
alt
Sur la croix, moment décisif entre tous, le Christ a prononcé sept paroles que l’auteur de ce livre, grand théologien et grand contemplatif a méditées longuement, mot à mot. On sent que son commentaire a été tout entier écrit comme une prière, et l’auteur veut faire prier la passion de Jésus-Christ...

Les instruments des bonnes œuvres
de Dom de Monléon, O.S.B.

agrandirIl s’agit d’un commentaire ascétique sur le chapitre IV de la Règle de saint Benoît, où sont énumérées les différentes sortes de bonnes oeuvres qui mènent à la perfection: la compassion, contenir sa colère, l’oubli des injures, la lecture...

altLe Cardinal Journet, fut avant tout un homme d'une profonde intériorité. Comme une flèche de feu (Ad Solem,Paris, 2008), recueil de lettres exceptionnel, nous fait entrer dans la correspondance du grand théologien où l'on voit que chez lui, la théologie et la vie spirituelle ne font qu'un. D'où la pertinence de ces extraits selectionnés avec soins qui toujours nous ramènent au mystère de Dieu et à son amour pour nous.
L'Institut du Christ-Roi depuis son origine reconnait St François de Sales comme un de ses saints patrons notamment en ce qui concerne sa spiritualité. Aussi est-ce pour moi comme un agréable devoir de présenter ici quelques livres de cet auteur ou sur ce dernier.

altLa pédagogie requiert que l'on commence par l'Introduction à la vie dévote (Seuil, Livre de vie, 2006, 316p.), recueil de courts chapitres qui exposent pour les gens du monde comment pratiquer la dévotion . Les explications sont toujours claires et frappées au coin du bon sens naturel ou surnaturel avec ce soucis d'équilibre si caractéristique du saint Docteur et si utile à notre époque de confusions en tous genres. De plus, pour notre plus grande joie " [d]ans son soucis de faire tout comprendre de Dieu, de la dévotion et des sacrements, François de Sales utilise, avec un charme qui ne brutalise pas, de ces images d'enfance qui simplifient tout et illuminent les coins obscurs de nos lassitudes et de nos défections"(Vigiles, N. Nabert, Ad Solem, 2011).

Deux grands classiques seraient à lire pour mieux pénétrer dans l'univers salésien: L'art d'utiliser ses fautes d'après saint François de Sales du P. Joseph TISSOT (Editions Le Laurier 1991, 155p.) et Aux sources de la joie avec saint François de Sales du chanoine VIDAL (Nouvelle Librairie de France, 1974, 284p.)
Le premier nous permet de comprendre que même les fautes peuvent être profitables à notre avancement spirituel si nous savons y faire. Il ne s'agit pas d'affirmer que du mal sort un bien mais qu'avec la grâce de Dieu il peut être l'occasion d'un plus grand bien (s'humilier, accroître sa confiance en Dieu, s'affermir dans la persévérance...). Indispensable à tous les scrupuleux afin que la vue de leurs fautes ne soit plus stérilisante.

Le second de ces ouvrages nous fait voyager dans les grands thèmes de la spiritualité salésienne à travers de nombreuses citations et des meilleures de saint François très bien enfilées comme des perles sur le raisonnement de l'auteur. La paix et la joie ne peuvent que gagner le lecteur au fur et à mesure de la lecture.

altalt
Le Prêtre, image du Christ

Le Prêtre, image du Christ

à travers quinze siècles d’art

Steen Heidemann

« Habituellement, les images expriment davantage que les paroles, si bien qu’un ouvrage dédié au sacerdoce acquiert une dimension spéciale quand, à côté des textes, le lecteur peut fixer son regard sur des figures choisies parmi les œuvres des grands maîtres de la peinture qui ont représenté des prêtres dans différents aspects de leur vie », dit le cardinal Estévez dans sa belle préface.
L’iconographie souvent splendide, toujours originale de cet ouvrage est accompagnée de textes d’une grande profondeur et d’une grande diversité d’inspiration.
Le prêtre, image du Christ est le premier beau livre jamais publié consacré au prêtre catholique, comme figure historique et religieuse, mais aussi comme sujet d’inspiration artistique.

► Le Prêtre : Image du Christ, à travers quinze siècles d’art –
beau livre relié, en couleur, avec 560 oeuvres d’art - 49€
disponible sur le site www.oeuvre-editions.fr